Partager :

J’aime ça :

You are currently viewing Plonger dans le Deep Work avec Cal Newport

Plonger dans le Deep Work avec Cal Newport

Ce livre de 300 pages va révolutionner votre manière de travailler.
Si vous êtes dans un métier créatif où l’écriture, le concentration et la créativité prennent une place importante, vous avez tout intérêt à lire ce livre attentivement !

Le Deep Work, la solution ultime pour accroître son efficacité professionnelle selon Cal Newport

Ce livre répond à beaucoup de questions essentielles autour de l’efficacité professionnelle et des moyens de l’améliorer facilement. Il répond surtout à LA question que tout entrepreneur se pose : comment accroître ma valeur ?
Je ne vous le cache pas : cela va demander beaucoup d’efforts et de l’entraînement car cette technique de deepworking ne va pas s’apprendre en 5 minutes !
Voici le postulat de base de l’auteur : notre monde moderne réclame une capacité d’apprentissage rapide sur des sujets souvent complexes. Apprendre quelque chose de complexe nécessite une concentration extrême et ininterrompue car les concepts abordés sont exigeants sur le plan cognitif.
Cette capacité spécifique d’apprentissage permet de se diriger sur des emplois où les tâches profondes sont courantes et difficiles à reproduire. Comble de notre époque biberonnée aux réseaux, cette capacité de travail en profondeur se fait de plus en plus rare. Elle devient donc de plus en plus précieuse.
Cal Newport présente ainsi les deux capacités essentielles à avoir dans notre monde actuel :
- maîtriser rapidement les choses difficiles.
- produire un travail d’un niveau exceptionnel en terme de qualité et de rapidité.
Vous l’avez compris : c’est tout l’inverse de l’affairement qui caractérise notre époque hyper-connectée ! C’est là qu’intervient sa technique de deepwork.
Vous n’avez pas besoin d’un poste à part mais d’une approche singulière de votre travail
Cal Newport

Je saupoudre du Deepwork dans mon quotidien

Le principal obstacle que l’on rencontre lorsque l’on applique cette technique c’est le désir de tout faire SAUF ce qu’il faut.
Il va falloir lutter contre tous les désirs qui nous assaillent en permanence : surfer sur les réseaux, répondre à un mail non-important, commencer une autre tâche alors que la précédente n’est pas terminée…
Pour vaincre ces mauvaises habitudes, il va falloir instaurer des routines et des rituels. La quantité de volonté sur une journée reste limitée, et plus on l’utilise, plus elle baisse !
Cal Newport nous propose ainsi trois types d’approches différentes pour intégrer du deepwork dans notre quotidien :
  • 1. La philosophie monastique : un travail mené en deepwork durant de longues plages dédiées.
  • 2. La philosophie bimodale : une partie du temps dédiée au deepwork, une autre pour les autres tâches.
  • 3. La philosophie rythmique : créer des habitudes de travail à base de cases à cocher sur le calendrier pour valider l’exécution des tâches à faire.
Pour lui, il n’y a pas de méthode miracle : il faut caser du travail en profondeur dès que l’emploi du temps le permet. La confiance en soi et un peu de technique semblent également nécessaires pour que cela fonctionne parfaitement pour vous.
L’auteur fait également la part belle à une corollaire indispensable au deepwork : la nécessité de faire des pauses intellectuelles. Pour lui, cela favorise l’apparition de nouvelles idées en plus de refaire le plein d’énergie.
Il nous propose également des exercices pour muscler nos neurones et simplifier notre rapport au travail. En voici quelques-uns, pêle-mêle :
- la méditation productive : résoudre un problème pendant une marche ou une séance de sport.
- le palais mental : retenir un jeu de 52 cartes grâce à cela. Fabien Olicard décrit cet exercice du palais mental dans l’un de ses premiers livres si cela vous intéresse.
- l’approche de l’artisan : penser que les outils numériques que l’on utilise sont des aides pour atteindre des objectifs.
- le verrouillage de l’emploi du temps : instaurer une heure fixe de fin de journée.
Deep Work de Cal Newport, édition Alisio, 2017
À lire si vous êtes un entrepreneur ou un chercheur qui a besoin de (re)trouver de l’efficacité dans sa manière de travailler.