Partager :

J’aime ça :

You are currently viewing Progresser en rédaction grâce à 2 étapes clefs

Progresser en rédaction grâce à 2 étapes clefs

La rédaction, quel que soit le sujet abordé, ne peut bien se faire que si vous faites un travail de recherche consciencieux et abouti en amont. Une fois ce dernier effectué, il faut lui adjoindre son meilleur ami : le plan. Cela vous paraîtra sans doute fastidieux si vous n’avez pas l’habitude de travailler avec ces deux outils mais la réussite et la qualité d’une rédaction passe par une bonne recherche doublée d’un plan solide.

La recherche documentaire pour dégrossir le sujet abordé

Une bonne rédaction commence avant tout par des recherches sur le sujet que vous voulez aborder. Ce premier conseil peut sembler « bateau » mais il peut vous éviter des contresens ou une fausse information. Lors de cette phase de recherche, il est nécessaire de combler les angles morts de vos propres connaissances du sujet. Cette phase-là dépend donc uniquement de vos propres capacités et connaissances.

Il est évident que vous devez privilégier des champs de recherche sur lesquels vous avez déjà un réservoir de connaissances. Si ce n’est pas le cas, votre temps de recherche sur le sujet va alors s’allonger. Vous allez peut-être même commettre des impairs lors de votre rédaction par manque de connaissances sur le sujet évoqué. Dans ce cas, prenez le temps de compiler des informations avant d’écrire.

Mettre en parallèle temps de recherche et temps d’écriture selon le type de rédaction réalisé

Votre temps de recherche sur un sujet correspond étroitement à votre projet final. Si vous rédigez un article, votre temps de recherche ne doit pas excéder une ou deux heures. Un roman vous occupera plusieurs mois de votre temps. Et un mémoire universitaire vous attèlera à la tâche pendant des années, le temps de compiler les informations.

La phase de rédaction sera facilitée si vous compilez les « bonnes »  informations rapidement et efficacement. Privilégiez des sources comme des livres ou des sites internet connus et croisez vos informations pour les vérifier. Ainsi vous êtes presque sûr de posséder la bonne version des faits.

La mise en œuvre des résultats de la recherche documentaire

Ne passer par la case « rédaction » que lorsque le travail de recherche est terminé. Une fois les informations compilées, vous devriez avoir une bonne idée générale de votre sujet. Le tout reste bien entendu de remettre vos idées en ordre pour les livrer à votre public. La phase de rédaction peut alors démarrer. Enfin presque.

Un plan, même sommaire, pour organiser vos idées avant de passer à la rédaction

Si vous souhaitez une rédaction fluide, vous allez devoir passer un peu de temps pour créer un plan. Oui, même pour un article. Cela va vous permettre d’organiser vos idées, de les hiérarchiser et de vous rendre compte d’un problème de fluidité éventuel dans l’enchaînement de vos idées. Plus vous êtes débutant en écriture, plus votre plan devra être détaillé pour organiser au mieux vos idées et les diriger au sein des différentes parties.

Démarrer une rédaction sans faire de plan c’est comme sauter d’un avion sans parachute : certains le font mais cela donne rarement un bon résultat !

Une fois le plan établi, place à la rédaction en elle-même

Si vous prenez le temps de bâtir un plan solide et fluide, votre travail de rédaction ne sera qu’une simple formalité, même si vous êtes débutant. Le principal secret en écriture demeure bien là : le plan et l’architecture de vos idées. Si vous êtes consciencieux sur cette partie préparatoire, la rédaction de vous prendra qu’un minimum de temps.

Testez les deux versions : avec ou sans plan, et faites les comptes à la fin de la journée. Même sur un sujet que vous maîtrisez, je suis prête à parier que la version d'une rédaction avec plan sera toujours meilleure et surtout, plus rapide. À vos stylos, prêts, écrivez !